Le Phorum !!!!

Entrez dans le vaste univers des OniKami
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le suicide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Le suicide, vous en pensez quoi ?
Je ne comprends pas comment on peut en arriver là.
0%
 0% [ 0 ]
Je comprends qu'on puisse y penser, mais ça ne m'est jamais arrivé.
0%
 0% [ 0 ]
J'y ai déjà pensé quelques fois, mais c'est tout.
40%
 40% [ 2 ]
J'ai déjà fait des tentatives.
60%
 60% [ 3 ]
Ça y est, c'est fait. Et après, on a encore Internet.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 5
 

AuteurMessage
Last Equinoxx
Administrateur, Dictateur orthographique et archéologue postal
avatar

Nombre de messages : 1252
Date d'inscription : 20/07/2005

MessageSujet: Le suicide   Mer 2 Mai - 1:50

Oui, j'ai eu envie de créer un sujet plein de joie. Comme il y a beaucoup d'adolescents/jeunes adultes dans le coin, je me suis dit que ce serait un thème sur lequel il pourrait y avoir de la discussion.

À vrai dire, jusqu'à il y a encore quelques jours, je comprenais mal le cheminement psychique qui peut mener à des idées auto-destructrices. Quand j'allais mal, et quitte à détruire quelque chose, ça se tournait pas vers moi mais plutôt mon bureau, mon ordi ou le matelas (c'est moins cassant), sans forcément aller jusqu'à vraiment détruire quoique ce soit d'ailleurs. C'était juste manière de lâcher un peu d'énergie.
Dans les pires moments, il m'arrivait de vouloir m'enterrer quelque part. Pas mourir dans mon trou, juste m'y poser, m'éloigner de tout et de tous. Et ça n'allait pas plus loin, parce que je n'avais jamais enduré de souffrances psychiques/morales telles que la mort m'ait semblé la seule solution.

Mais ça a changé récemment, grâce à une personne très importante pour moi. Elle m'a montré que je n'étais pas encore arrivé au seuil critique du mal de vivre, j'y avais échappé pendant l'adolescence mais maintenant je l'expérimente. Grâce à ça, je comprends les suicidaires, les drogués, les alcooliques... Bref, tous ceux qui souffrent trop pour affronter la réalité. Et puis les chansons de Cali ont gagné en intensité à mes oreilles (j'ai même du mal à en écouter certaines, maintenant).
Pas encore de tentatives à mon actif, j'ai encore de la marge, mais j'évite de trop m'approcher des bus ou des trams qui roulent, on ne sait jamais. Parce que oui, si ça doit se faire, je pense que ce sera comme ça, ou depuis un pont. Je crois que j'ai toujours voulu une fin publique, même si je préférerais mourir en sauvant des vies. En tout cas, les pilules ou les entailles, pour l'instant c'est pas mon truc.

Voilà, je me suis un peu livré, en espérant que ça vous inspire.

_________________
L'histoire décrite dans cette oeuvre est une fiction. Toute ressemblance avec des personnes ou des faits existant ou ayant existé ne serait que pure coïncidence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ourworldis.free.fr/?pmv_pid=719
Elionange
Petit scarabée
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 30
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Le suicide   Mer 2 Mai - 2:00

Sujet délicat que certaines personnes ne préfèrent pas aborder...
Pour ma part, étant déjà passée par là.. tentative et compagnie.. je n'ai plus de mal pour en parler.
Je me suis rendue compte que, malgré tout, la vie, si dure soit-elle, vaut la peine d'être vécue... Il m'a fallut 6 ans pour arriver à dire ça..
Et même si la vie n'est pas toujours rose, loin de là, je suis bien contente d'avoir raté mes 2 tentatives..
D'ailleurs, un dicton que j'aime beaucoup, et qui est bien vrai...

" S'il te vient un jour l'idée de te suicider, ne le fais pas, car si aux yeux du monde tu n'es rien, aux yeux de quelqu'un tu es le monde entier."
Il ne faut surtout pas oublier les gens qui nous aiment, et qui souffriraient si on faisait ça...
Courage à tout ceux qui passent une période difficile...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marmotte-detoile.skyblog.com
Kineko
Disciple posteur
avatar

Nombre de messages : 188
Age : 30
Localisation : Loin...
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: Le suicide   Mer 2 Mai - 14:14

J'ai déjà fais des tentatives. Mais, je me dis maintenant que ça ne sert à rien. C'est quelqu'un qui me l'a appris mais cette personne a plongé dans les profondeurs de la dépression, du moins il s'enfonce.
Ce qui est le plus chiant avec la pensée, l'envie de se suicider, c'est que même si une personne dit de ne pas le faire, même si la personne est là pour cette personne ça ne sert à rien. Le suicidaire a toujours cette pensée, a toujours l'envie de le faire.
Du moins, c'est se qui m'est arrivé. J'ai remonté la pente en faisant face à moi même et en surmontant tout ça, mais je n'écoutais pas les personnes qui voulaient me remonter le moral.
C'est aussi comme ça qu'on devient plus fort. Faire face à une vie difficile et vivre. Se rappeler des bons moments de sa vie en laissant le mauvais derrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Last Equinoxx
Administrateur, Dictateur orthographique et archéologue postal
avatar

Nombre de messages : 1252
Date d'inscription : 20/07/2005

MessageSujet: Re: Le suicide   Ven 4 Mai - 23:21

Elionange a écrit:
"S'il te vient un jour l'idée de te suicider, ne le fais pas, car si aux yeux du monde tu n'es rien, aux yeux de quelqu'un tu es le monde entier."
Très belle citation, en effet. Mais quand celle pour qui tu pensais être le monde t'annonce qu'elle s'est trouvé une nouvelle planète autour de qui graviter et que tu n'es, au mieux, plus qu'une petite étoile dans son ciel, ça reste excessivement douloureux. Et tu oublies que tu es important pour d'autres personnes ; pire parfois, tu te dis que c'est un moyen de lui montrer que tu étais important pour elle... Exploser en une géante rouge...

Kineko a écrit:
Ce qui est le plus chiant avec la pensée, l'envie de se suicider, c'est que même si une personne dit de ne pas le faire, même si la personne est là pour cette personne ça ne sert à rien. Le suicidaire a toujours cette pensée, a toujours l'envie de le faire.
[...]
C'est aussi comme ça qu'on devient plus fort. Faire face à une vie difficile et vivre. Se rappeler des bons moments de sa vie en laissant le mauvais derrière.
Je suis d'accord avec toi, il est important de regarder le côté positif des choses, mais comme je l'ai dit plus haut, quand tu souffres, tu es obnubilé par les idées noires qui te rongent, et les gens qui essaient de te remonter le moral ne savent pas toujours quoi dire. Et dans le pire des cas, c'est ton propre "bourreau" qui essaie de te remonter le moral, ça fait un peu "Viens là que je te console pendant que je te plante ce fer chauffé à blanc dans le coeur... Ça te dérange que je te raconte mon bonheur en même temps ?", même si il/elle est de bonne foi en te tendant la main.

Enfin bon, même si je me traîne des idées sordides, je sais que je survivrais, j'ai l'impression d'être programmé pour ça. Quand je commence un truc, même si ça me plaît pas, je le finis, mais en m'en plaignant.

_________________
L'histoire décrite dans cette oeuvre est une fiction. Toute ressemblance avec des personnes ou des faits existant ou ayant existé ne serait que pure coïncidence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ourworldis.free.fr/?pmv_pid=719
Bat
Petit scarabée
avatar

Nombre de messages : 31
Localisation : Sûrement...Ailleurs...
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Le suicide   Mer 25 Juil - 2:10

Voilà un sujet intéressant^^

Bon, pour commencer, je n'ai jamais été tenté par le suicide... Lorsque je déprime, même si ça m'est pas arrivé très longtemps, les quelques fois où je l'ai été c'était assez dur... Mais en général, j'étais seul responsable de ce qui m'arrivais, directement ou non... Lorsque c'était trop dur à supporter, je m'énervais en gueulant contre tout et tout le monde et en frappant un peu tout pour me calmer...Mais ce n'est qu'un exutoire en quelque sorte, une manière de libérer le trop-plein de stress et de tension...

Le suicide et autres auto-mutilations me dégoûtent au point de me faire pleurer de honte pour les gens qui le font/veulent le faire.

Premièrement, c'est sûrement dû à ma nature profondément égoïste (Par nature... Mais en général j'essaye d'appliquer au mieux le "Arrange toi pour que tout le monde aille bien... Ensuite seulement inquiète-toi de ta personne et estime toi heureux"), je ne peux pas faire des choses contre moi, ou du moins physiquement... Me frapper moi-même, essayer de me tuer... Je n'en vois vraiment pas l'utilité, je trouve ça aussi extrêmement lâche... Fuir ses problèmes au lieu de les affronter... Pour moi, le suicide est le summum de l'égoïsme.

Deuxièmement, disons que je suis...Comment dire...Vacciné contre le suicide. Sans vouloir faire le pauvre petit qu'y faut s'apitoyer sur son sort, juste pour vous expliquer mon point de vue... Dans ma jeunesse y'a un adulte qui a beaucoup compté pour moi, que je considérais comme la personne la plus importante à l'époque... Chirurgien, son boulot c'était de sauver la vie des gens, plutôt louable... Mais, toujours dans ma jeunesse, cette personne est morte d'une crise cardiaque. Alors à partir de maintenant, tous les gens qui veulent se suicider pasque leur copine les a plaqué ou qu'ils ont raté leur année scolaire, sincèrement, j'ai envie de les frapper. C'est trop facile de sauter par la fenêtre ou de prendre des médocs à outrance... Comment on peut seulement penser au suicide alors que des personne meurent sans l'avoir voulu ou mérité ? Si ils veulent crever, qu'ils trouvent un moyen de le faire en évitant aux autres de mourir de cause extérieures. Qu'ils deviennent médecin, qu'ils partent se faire tuer en mission humanitaire. Mais qu'ils servent à quelque chose...

Donc j'emmerde tous les suicidaires, qu'ils viennent me voir, je peux très bien trouver deux ou trois ustensiles chez moi qui leur rappeleront à quel point ils tiennent à la vie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragonfly
Jeune Padawan
avatar

Nombre de messages : 68
Age : 27
Localisation : Village pache, troisième tipi à gauche du grand totem
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Le suicide   Mer 25 Juil - 11:57

(P'tain t'es encore hyper motivé à 1h10)

Alors globalement, j'suis daccord avec toi, les suicidaires, globalement (en fait, je les attire, eux et les dépressifs =_=) j'essaie de les écouter alors voilà en gros ce que j'en ai retiré, y'a deux sortes de suicidaires :

1) Le suicidaire (c'est généralement ceux que j'attire) qui vient te prendre dans un coin te parler de ses problèmes, te montrer ses cicatrices en te disant de le dire à personne d'autre et qui va aller chialer vers quelqu'un d'autre une demi-heure plus tard. Cette sorte de suicidaire est aussi appelé : connard-qui-veut-attirer-l'attention. Bon, j'en suis quand même arrivé à la conclusion que je devais les écouter et parler avec eux vu que si il cherche à attirer l'attention à ce point, c'est que y'a quand même un problème =_=

2) Le "vrai" suicidaire, celui qui en parle très peu, la personne que tu vois se replier sur elle-même, quelqu'un qui devient de plus en plus distant, c'est plus quelque chose d'insidieux, de plus viscéral appelé aussi connard-pourquoi-t'es-mort-?! Rassurez vous personne n'est mort dans mon entourage, mais les déprimés les plus profonds que j'ai pu cotoyer étaient la plupart du temps vraiment isolés, ou se sentaient isolés et repoussaient les autres, bref.

Personnellement, j'ai eu une discution extrêmement intéressante avec ma prof d'art plastique sur le sujet, et on s'est mit d'accord sur le fait que la cause première de dépression est l'inactivité, c'est des gens qui perdent goût à tout, la motivation, pourtant, c'est en étant actif qu'on prend goût aux choses, c'est en allant au fond des choses qu'on regagne la motivation, qu'on est fier de soi, qu'on connait la joie ! Si vous voulez remonter la pente, bougez-vous le cul, y'a pas d'escalator pour ces choses-là ! Faites des projets ! Lancez-vous dans des aventures ! Mais vous restez à macérer devant votre télé (ou ordi) !

J'pense que c'est le grand problème de notre société, avant on mourrait à cause de la maladie, ou de vieillesse maintenant, le suicide existait pour ainsi dire pas. Maintenant qu'on a tout ça, on a des problèmes bien plus viscéraux, des problèmes qu'on peut pas guérir avec des médicaments et tout ça est renforcé par le fait que tous vos problèmes peuvent être résolus par un psychologue ! Conneries ! C'est vous et vous seul qui devez vous prendre en main ! Depuis quand on achète un meilleur ami pour parler avec ?! Depuis quand on paie quelqu'un pour nous dire comment on devrait agir ?! Merrde =_=

Je citerai juste une phrase de Till de Guerilla Poubelle (ouh la transition ! ... top crédibilité ^^) qui résume vachement bien pour moi ces souffrances vicérales-pseudo-commerciales alors qu'avec notre confort on a tout pour etre heureux :
"J'ai l'impression qu'on est des touristes, on perd notre temps en souriant, on achète bien plus que la liste, c'est la joie qui tuera nos enfants..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le suicide   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le suicide
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Suicide revient !!!
» le suicide
» Le "suicide" de Murdoch
» Suicide d'amour
» Tentative de suicide la plus triste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Phorum !!!! :: Discussions diverses et variées :: Sondages, débats & prises de becs-
Sauter vers: