Le Phorum !!!!

Entrez dans le vaste univers des OniKami
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les biocarburants, ou l'art de réfléchir à moitié

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Last Equinoxx
Administrateur, Dictateur orthographique et archéologue postal
avatar

Nombre de messages : 1252
Date d'inscription : 20/07/2005

MessageSujet: Les biocarburants, ou l'art de réfléchir à moitié   Jeu 26 Oct - 1:10

Voilà, mardi matin je suis tombé >>là-dessus<<. Je ne me suis pas fait mal, rassurez-vous, mais j'ai trouvé ça plutôt intéressant et même assez pertinent.
Si vous avez la flemme de tout lire, en gros, l'auteur de l'article nous dit que la solution du biocarburant pourrait être pire que le problème.

En effet, si en France, des champs pourraient facilement être alloués pour du colza ou de la palme (pour faire les fameux biocarburants) au lieu de blé, de maïs ou autre (qui sont déjà produits en quantité suffisante), dans les pays en voie de développement, ça pourrait empirer la situation sur bien des plans.
Sur le plan écologique, surtout, les cultivateurs pourraient détruire des forêts ou assécher des marais pour planter les "précieux" végétaux et ainsi empirer le méchant effet de serre, l'inverse du but recherché !
Et sur un plan socio-économique, à une échelle plus humaine donc, ces même pays pourraient se retrouver exploités de la même façon que les producteurs de pétrole l'ont été. Et puis une agriculture qui ne sert pas à nourrir son propre pays, ça va pas arranger la malnutrition à travers le monde...

Mais le pire dans tout ça, c'est que plein de responsables sont au courant de ça mais ne font rien, et c'est rarement par choix. En effet, c'est plutôt sous une forme de contrainte ou parce qu'ils ne peuvent pas "arrêter la machine". C'est une si bonne idée qu'aller à son encontre est complètement insensé, non ? Au final, des écologistes purs et durs risquent de foutre en l'air la planète plus "efficacement" qu'avec du carburant fossile ! aaarg
...
Loser

_________________
L'histoire décrite dans cette oeuvre est une fiction. Toute ressemblance avec des personnes ou des faits existant ou ayant existé ne serait que pure coïncidence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ourworldis.free.fr/?pmv_pid=719
Lorvolen
Seigneur ténébreux des limbes infinies
avatar

Nombre de messages : 566
Localisation : Dans la noirceur de votre coeur
Date d'inscription : 19/07/2005

MessageSujet: Re: Les biocarburants, ou l'art de réfléchir à moitié   Jeu 26 Oct - 18:54

Je ne suis pas convaincu que le fait de planter du colza ou d'autres plantes destinées à la fabrication de bio carburants soit aussi désastreux que cet article le dit. C'est vrai que si il y a trop d'exagération ça comporte des risques, mais c'est comme pour tout le reste et puis il faut bien trouver une solution vu que les carburants fossiles ne sont pas éternels et que l'on risque de se retrouver sans pétrole d'ici quelques années.
Sur le plan socio-économique je pense qu'au contraire ça peut être une bonne chose : l'agriculture en France n'est pas au beau fixe, les importations moins chères lui ont porté un violent coup depuis l'ouverture des frontières. Il me semble donc très profitable qu'ils trouvent de nouveaux débouchés grâce au colza.
Pour ce qui est des pays en voie de développement ça pourrait aussi être un atout pour eux. Par contre je ne suis pas du tout convaincu que les pays qui produisent à l'heure actuelle les carburants fossiles soient tous "exploités", si on oublie l'Irak qui se fait piquer son pétrole par les USA, on voit quand même que la majorité des pays producteurs à l'image de l'Arabie Saoudite sont des pays très riches qui ont un pouvoir immense sur le monde entier.
Enfin, en ce qui concerne les risques de déforestations, ils existent mais je ne suis pas convaincu qu'ils deviennent plus importants qu'avant.

Pour moi il s'agit donc plus d'un article qui crie au loup plutôt que d'un véritable danger imminent qu'on ne pourra pas éviter. Enfin, il faut aussi reconnaître que l'être humain est un animal égoïste qui pense à lui avant tout et qui est prêt à tout pour son bien être, il est donc envisageable qu'il exagère d'une façon ou d'une autre et que ce soit particulièrement néfaste pour la vie sur cette planète, mais ça n'aura pas forcément de rapport avec les bio-carburants.

_________________
Et je te montrerai quelque chose qui n'est
Ni ton ombre au matin marchant derrière toi,
Ni ton ombre le soir surgie à ta rencontre,
Je te montrerai ton effroi dans une poignée de poussière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Magnusius.free.fr
Last Equinoxx
Administrateur, Dictateur orthographique et archéologue postal
avatar

Nombre de messages : 1252
Date d'inscription : 20/07/2005

MessageSujet: Re: Les biocarburants, ou l'art de réfléchir à moitié   Jeu 26 Oct - 20:25

Les champs de plantes à bio-carburants ne seraient pas responsable de déforestation ? Tu as lu ça ? Arrow
Dans l'article, il y a écrit:
En septembre, les Amis de la Terre ont publié un rapport sur l’impact de la production d’huile de palme. "Entre 1985 et 2000", ont-ils découvert, "on estime que le développement des plantations pour l’huile de palme a été responsable de 87% de la déforestation en Malaisie." À Sumatra et Bornéo, quelques 4 millions d’hectares de forêt on été converties en fermes de palme. Aujourd’hui, 6 millions d’hectares supplémentaires sont programmés pour faire place nette, et 16,5 millions en Indonésie.
[...]
Si on développe ces plantations, on va logiquement empirer la situation, tu imagines la consommation de carburant dans le monde ? Et j'ai trouvé le chiffre de 800 litres d’huile pure par hectare (mais il n'est pas sûr du tout), ça en fait des hectares qui servent qu'à faire rouler des voitures...

Au final, les biocarburants, c'est peut-être une bonne idée si elle est bien gérée, mais sinon elle ira grossir le rang des Fausses bonnes idées (comme l'amiante dans les cloisons de maternelles ou la crème de jouvence radio-active), et il est évident qu'elle sera mal gérée puisque de l'argent est en jeu.

_________________
L'histoire décrite dans cette oeuvre est une fiction. Toute ressemblance avec des personnes ou des faits existant ou ayant existé ne serait que pure coïncidence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ourworldis.free.fr/?pmv_pid=719
Lorvolen
Seigneur ténébreux des limbes infinies
avatar

Nombre de messages : 566
Localisation : Dans la noirceur de votre coeur
Date d'inscription : 19/07/2005

MessageSujet: Re: Les biocarburants, ou l'art de réfléchir à moitié   Jeu 26 Oct - 22:02

Ok, ces plantations ont été une cause de la déforestation, mais à mon avis cette déforestation aurait quand même eu lieu pour X autres raisons, si il n'y avait pas eu les biocarburants, ils auraient trouvé autre chose, que je sache la déforestation en Amazonie n'est pas liée aux biocarburants.

_________________
Et je te montrerai quelque chose qui n'est
Ni ton ombre au matin marchant derrière toi,
Ni ton ombre le soir surgie à ta rencontre,
Je te montrerai ton effroi dans une poignée de poussière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Magnusius.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les biocarburants, ou l'art de réfléchir à moitié   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les biocarburants, ou l'art de réfléchir à moitié
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les biocarburants
» [Estimation] Chaos / Marines / Eldars / Tyranides ...
» "Les raccommodeuses des coeurs déchirés"
» Bouton de livrée britannique - deuxième moitié XIXème
» Réflex sony A450 A330

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Phorum !!!! :: Discussions diverses et variées :: Paranoïa & crises d'angoisses-
Sauter vers: