Le Phorum !!!!

Entrez dans le vaste univers des OniKami
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Alfons Maria Mucha (1860-1939).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sipirnos
Administrateur : Le seigneur fou à l'âme brûlante
avatar

Nombre de messages : 638
Localisation : Ici et là... je déambule je fais des bulles...
Date d'inscription : 20/07/2005

MessageSujet: Alfons Maria Mucha (1860-1939).   Dim 13 Aoû - 2:28

Mucha est né le 24 juillet 1860 à Ivancice en Moravie (République Tchèque). Pour étudier l’art, il a dû quitter son pays natal pour aller à Viennes où il travaille en même temps sur des décors de théâtre.
Suite à un incident il retourne chez lui où il se fait très vite remarquer par un Comte qui l’avait recruté pour s’occuper de ses murs (niveau déco bien sûr) ce Comte est tellement impressionné qu’il décide de lui financer des études d’art à Munich (Allemagne).

Quelques années après, il arrive à Paris où il étudie à l'Académie Julian et à l'Académie Colarossi. Il connait un essor grâce à une revue et des affiches publicitaires qu’il produit parallèlement à ses études, il réalise des affiches pour le Théâtre de la Renaissance où il a était engagé pendant 6 ans, il réalise entre autres l’affiche de « La dame aux camélias » son style lui vaut une grande notoriété.
Il réalise aussi une série de peintures, posters et affiches publicitaires dans le style « Art nouveau » dont il est le fer de lance.

De 1906 à 1910 il vit au USA où il réalise ce qui est à ses yeux son œuvre maîtresse, une série de 20 tableaux nommée « l’épopée des Slaves ».
Il retourne enfin en Tchéquie où il réalise divers travaux pour les monuments de la ville. À la suite de la 1ère guerre mondiale, la Tchécoslovaquie deviens indépendante, il conçoit les nouveaux timbres poste, les billets de banques et divers documents administratifs.
Le 14 juillet 1939, il meurt à Prague.
Son art est à cette époque-là considéré comme « démodé », fort heureusement il n’en est pas pour autant mort, car l'art nouveau influence aujourd’hui encore de nombreux artistes.

Voilà quelques œuvres de ce grand artiste ^^

Dance - 1898


Affiche pour la pièce de théâtre "La dame aux camélias"


Affiche publicitaire pour la bière de la Meuse


Exemple d'influence récente : illustration de l'animé "Wolf's rain"


_________________
Loin dans l'ombre regardant, je me tins longtemps à douter, m'étonner et craindre,
à rêver des rêves qu'aucun mortel n'avait osé rêver encore.
Spiderman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hundredsouls.free.fr
Swoo
L'éternel aux deux lames administrantes
avatar

Nombre de messages : 625
Localisation : Dans les meilleurs et dans les pires coins de l'univers à la recherche de pouvoirs supplémentaires
Date d'inscription : 20/07/2005

MessageSujet: Re: Alfons Maria Mucha (1860-1939).   Dim 13 Aoû - 16:54

Cool, j'aime bien ce genre de peinture.

Ce qui est marrant, c'est que ce sont les Japonais les plus influencés par cet artiste, car l'illustrateur des Chroniques de la Guerre de Lodoss s'est aussi pas mal inspiré de ces peintures pour dessiner certaines illustrations (surtout celle avec la femme Elfe [je me rappelle plus de son nom]).

_________________
J'aimerais terminer sur un message d'espoir. Je n'en ai pas. En échange, est-ce que deux messages de désespoir vous iraient ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lantredesw.free.fr
Sipirnos
Administrateur : Le seigneur fou à l'âme brûlante
avatar

Nombre de messages : 638
Localisation : Ici et là... je déambule je fais des bulles...
Date d'inscription : 20/07/2005

MessageSujet: Re: Alfons Maria Mucha (1860-1939).   Lun 14 Aoû - 0:37

C'est vrai que quelques illustrations de Lodoss sont inspirées de l'art nouveau ^^ et l'elfe dont tu parles s'appelle Deedlit si je ne me plante pas poissou



L'image n'est pas de super qualité mais bon, c'est mieux que rien les petits pois sont

_________________
Loin dans l'ombre regardant, je me tins longtemps à douter, m'étonner et craindre,
à rêver des rêves qu'aucun mortel n'avait osé rêver encore.
Spiderman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hundredsouls.free.fr
Lorvolen
Seigneur ténébreux des limbes infinies
avatar

Nombre de messages : 566
Localisation : Dans la noirceur de votre coeur
Date d'inscription : 19/07/2005

MessageSujet: Re: Alfons Maria Mucha (1860-1939).   Lun 11 Sep - 12:06

Les oeuvres de cet artiste sont assez sympas et me rappellent des couvertures d'un comics, seul hic : j'ai oublié le titre du comics oops
Je continuerai donc à répondre quand je l'aurai retrouvé Razz

_________________
Et je te montrerai quelque chose qui n'est
Ni ton ombre au matin marchant derrière toi,
Ni ton ombre le soir surgie à ta rencontre,
Je te montrerai ton effroi dans une poignée de poussière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Magnusius.free.fr
Swoo
L'éternel aux deux lames administrantes
avatar

Nombre de messages : 625
Localisation : Dans les meilleurs et dans les pires coins de l'univers à la recherche de pouvoirs supplémentaires
Date d'inscription : 20/07/2005

MessageSujet: Re: Alfons Maria Mucha (1860-1939).   Lun 11 Sep - 14:23

Je crois savoir de quel comics tu parles.
Il s'agit de la mini série Voodoo des WildCats, SEMIC avait utilisé la couverture qui était dans ce style pour la mettre en couverture de la publication française. Dès que je pourrai, je la mettrai, sauf si tu la mets avant Lorvolen Sifflement

_________________
J'aimerais terminer sur un message d'espoir. Je n'en ai pas. En échange, est-ce que deux messages de désespoir vous iraient ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lantredesw.free.fr
Last Equinoxx
Administrateur, Dictateur orthographique et archéologue postal
avatar

Nombre de messages : 1252
Date d'inscription : 20/07/2005

MessageSujet: Re: Alfons Maria Mucha (1860-1939).   Jeu 30 Nov - 22:20

Tu parles de cette couverture, là ?

Comme personne se décidait à la mettre, je me suis dit...

À part ça, et bien je me rends compte que j'avais complètement oublié que je n'avais pas répondu à ce sujet... Et pourtant j'aime bien le style de Alfons Maria Mucha ; l'épaisseur du trait, et la sérénité qui se dégage de ses oeuvres arrivent à donner un côté mystique à celles-ci, même quand ce ne sont que de simples affiches publicitaires oops
Je ne me permettrais pas de dire que je suis fan car je ne connais pas assez ses travaux, mais il fait partie des peintres/illustrateurs que j'apprécie particulièrement Smile

_________________
L'histoire décrite dans cette oeuvre est une fiction. Toute ressemblance avec des personnes ou des faits existant ou ayant existé ne serait que pure coïncidence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ourworldis.free.fr/?pmv_pid=719
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alfons Maria Mucha (1860-1939).   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alfons Maria Mucha (1860-1939).
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alfons Mucha à Montpellier
» 1939 - 1940 - QUATRIEME CHAPITRE
» 30 eme bcp en 1939
» Charlotte Perkins Gilman (1860-1935) : The Yellow Wallpaper
» Avec Maria Filali technique de la femme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Phorum !!!! :: Arts :: Peintres, peintures, illustrations...-
Sauter vers: