Le Phorum !!!!

Entrez dans le vaste univers des OniKami
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Peut-on être trop libre ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Last Equinoxx
Administrateur, Dictateur orthographique et archéologue postal
avatar

Nombre de messages : 1252
Date d'inscription : 20/07/2005

MessageSujet: Peut-on être trop libre ?   Dim 4 Sep - 0:23

Cette fois je n'ai pas (je crois) piqué un sujet du bac.
J'étais en train de glander et de réfléchir à l'éducation de mes futurs enfants (oui, je pense à mes futurs enfants depuis des années) et je me demandais à quel niveau de discipline et de permissivité il valait mieux se situer pour que mes enfants grandissent bien. Ceux qui me connaissent se doutent que je serais probablement à la limite du militaire mais là n'est pas la question. Mon cerveau malade s'est mis à suivre un chemin tortueux qui m'a rapidement amené à cette question : Peut-on être trop libre ?

Ne ressortez pas le "la liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres", cette question est à voir sous un angle purement égocentrique. On pourra toujours élargir cette question à une échelle communautaire après, mais là je voudrais savoir si un degrès trop important de liberté ne serait pas "dangereux" pour le développement personnel. Et si oui, où est le bon degrès de liberté ?

(J'espère que ce sujet va motiver les philosophes et autres littéraires du Phorum)

_________________
L'histoire décrite dans cette oeuvre est une fiction. Toute ressemblance avec des personnes ou des faits existant ou ayant existé ne serait que pure coïncidence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ourworldis.free.fr/?pmv_pid=719
Lorvolen
Seigneur ténébreux des limbes infinies
avatar

Nombre de messages : 566
Localisation : Dans la noirceur de votre coeur
Date d'inscription : 19/07/2005

MessageSujet: Re: Peut-on être trop libre ?   Dim 4 Sep - 14:30

J'ai du mal à t'imaginer faisant preuve d'une autorité "militaire" , je pense que même si c'est ce que tu voudrais faire, tu es trop fégnant pour l'appliquer lol .

Bon ok, je suis le premier à répondre à ton sujet bien que je ne sois pas philosophe et encore moins littéraire (beurk, il ne manquerais plus que ça Razz )

Alors, peut-on ètre trop libre? je dirais que oui, et qu'effectivement cela peut devenir dangereux. Si on autorise quelqu'un à faire tout ce qu'il veut (dans la limite de la légalité), il risque d'en abuser, de ne faire que ce dont il a envie (donc oublié boulot et contraintes en tout genre, place au plaisir et à l'insouciance). Du coup l'avenir de cet individu risque d'ètre fort compromis, une personne de plus qui sera totalement assistée par le système car elle sera incapable de se débrouiller par elle même Loser .

Mais d'un autre coté, je pense que si quelqu'un est soumis à trop de pression et qu'il se retrouve ensuite libre, il risque d'en abusé davantage que quelqu'un qui a toujours eu davantages de libertés.

A mon avis, il faut donc un subtil mélange de liberté et d'autorité pour qu'un individu puisse se dévelloper dans les meilleures conditions.

_________________
Et je te montrerai quelque chose qui n'est
Ni ton ombre au matin marchant derrière toi,
Ni ton ombre le soir surgie à ta rencontre,
Je te montrerai ton effroi dans une poignée de poussière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Magnusius.free.fr
Elionange
Petit scarabée
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 30
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Peut-on être trop libre ?   Dim 4 Sep - 14:34

Alors par où commencer..
Je pense que trop de liberté c'est pas bon, mais le problème c'est qu'être trop dur ce n'est pas bon non plus ( J'ai 2 exemples ).

En laissant trop de liberté à un enfant dès son plus jeune âge par exemple, il aura tendance plus tard à toujours vouloir faire ce qu'il a envi, bétise ou non... Donc mon premier exemple : mon cousin, sort depuis l'âge de 10ans, il a toujours fais ce qu'il voulait, il rentrait tard, etc. aujourd'hui il a bientôt 16ans, il n'en fais qu'a sa tête. Sa mère a beau lui dire de ne pas sortir, voilà sa réponse : " si je sors! , tu m'a toujours laissé sortir, alors je vois pas pourquoi ça changerait. je fais ce que je veux, je suis assez grand maintenant pour décider ". ==> il n'y a plus d'autorité sur lui.

Au contraire les parents trop strict, c'est ceux qui ont les enfants qui font le plus de conneries.. Toute façon c'est bien connu.. quand un parent dis "surtout n'ouvre pas ce tiroir ou ne touche pas ça", dès que le parent a le dos tourné, hop c'est la bétise.. ( en tout cas c'est ce que je faisais ^^ ). Et donc mon 2e exemple : Pierre un ami, parents très stricts, tu sors pas le week, tu bosses, si ta pa de bonnes notes pas d'ordi, de télé, tu traines pas avec ces gens là, tu prendras pas la voiture de l'année car t'as pas eu le bac. etc etc . Il a 18ans, et ses parents font ça depuis qu'il est tout petit.. et voilà ce que ca donne dans le dos de ses parents : " alcool, drogue, conduire sans permis, fais le mur tout les soirs, fais plus rien en classe, traine avec des gens pas très fréquentables, etc. " Bref tout le contraire de ce que ses parents essayent de faire de lui.

Je pense qu'il faut être un minimum sévère, pour bien montrer qui est le chef , mais il faut etre également cool avec ses enfants, faut qu'ils soient libre ( pas de faire tout ce dont ils ont envi non plus ), mais que quand même ils puissent découvrir les choses par eux mêmes.


Il est très dur de determiner le bon degrès de liberté, c'est beaucoup trop subjectif, chacun voit les choses différement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marmotte-detoile.skyblog.com
Nebuleuz
Jeune Padawan


Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 22/08/2005

MessageSujet: Re: Peut-on être trop libre ?   Lun 5 Sep - 14:22

Je sais je ne suis pas la pour raconter ma vie mais j'ai lontemps été animatrice de centre sociaux donc j'en ai vu defilé des gosses ( des diables des anges de sages et des mechants) J'ai vu aussi toutes sorte de parents. Alors laisser l'enfant completement Free a la Dolto non merci parce que les ravages sont enormes et irréversible.

Exemple :
J'ai eu une tchotte de 6 ans une fois qui frappait sa mere. Comme ca devant moi.J'ai été choquée, j'ai halluciné qu'un enfant puisse levé la main sur ses parents.


Le parent c'est la personne qui est censé ( censé est tres important) dans l'absolu te donné la main et te porter jusqu'a l'age adulte. J'entends par Porter inculquer des valeurs le respect la politesse et toutes ces valeurs ( loin de moi les clichés a la c**). Alors comment des parent laissant toutes libertés a leur progénitures feraient pour les leur inculquer si ces dernieres font l'apprentissage de la vie par eux meme et par conséquent a leur depends.


En contre partie j'ai moi meme été elevé a la dure. Pas de sortie,pas de copain, pas d'alcool ou autres pas trop d'ami etc etc etc........C'est pas pour autant que je me plie a tous ces interdits et ca ne veut pas dire non plus que je sois plu smalheureuse qu'un autre pcq ma " liberté de mouvement" est compromise.

En somme, ( ca fait limite dissrt') un bon 50-50 est a appliké. Mais entre nous, attendez d'avoir des enfants et vous verrez que tous les plans que vous avez fait tomberons a l'eau. L'education des enfants reste du feeling..............................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sipirnos
Administrateur : Le seigneur fou à l'âme brûlante
avatar

Nombre de messages : 638
Localisation : Ici et là... je déambule je fais des bulles...
Date d'inscription : 20/07/2005

MessageSujet: Re: Peut-on être trop libre ?   Lun 5 Sep - 15:46

En gros on est tous à peu près d'accord pour dire que le mieux c'est de faire un dosage équilibré, le trop de liberté donne au gens le sentiment de pouvoir faire ce qu'ils veulent et en général il en profitent et en abusent même.
Je pense que même si le "dosage 50/50" est bon, la personne risque quand même de ne pas être satisfaite, car l'Homme est un éternel insatisfait. Il faut qu'il ait plus que son voisin, si par exemple une personne autour de lui a une liberté de mouvement plus ample; il en sera jaloux...
Elever un enfant est atroce pour ça car la société fait que inconsciemment on désire le bien d'autrui mais aussi être meilleur que les autres et être en quelque sorte un chef de troupeau...

_________________
Loin dans l'ombre regardant, je me tins longtemps à douter, m'étonner et craindre,
à rêver des rêves qu'aucun mortel n'avait osé rêver encore.
Spiderman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hundredsouls.free.fr
Last Equinoxx
Administrateur, Dictateur orthographique et archéologue postal
avatar

Nombre de messages : 1252
Date d'inscription : 20/07/2005

MessageSujet: Re: Peut-on être trop libre ?   Ven 9 Sep - 0:52

Et pour un adulte ?
C'est vrai que je vous ai un peu envoyé vers l'éducation des enfants avec mon histoire d'engeance Last Equinoxxienne mais moi je me posais cette question autant pour un enfant que pour un adulte.
La réponse pour un enfant est assez facile certes, mais pour un adulte ? Là encore, il est évident que si l'on offre trop de liberté à certains, ils vont en abuser puisque le pouvoir corrompt (sinon notre cher président ne risquerait pas la prison, par exemple) mais est-ce le cas pour tout le monde ?

Si on prenait la personne la + vertueuse au monde et qu'on lui offrait... chépa moi, les pouvoirs de Superman, est-ce qu'elle sombrerait forcément du côté obscur ? Et inversement, offrir cette chance à un vaurien ne lui insufflerait-il pas plus de bienveillance ? Peut-on avoir confiance en l'humanité ? Ou faut-il l'anéantir ? Est-ce que je me pose trop de question ? Pourquoi Honk-kong Marmotte est-il appelé à plusieurs reprise Super-marmotte au court du film ? Et si on remplace les pouvoirs de Superman par la fortune de Billou, c'est pareil ?

Tant de questions... Répondons-y ensemble !

_________________
L'histoire décrite dans cette oeuvre est une fiction. Toute ressemblance avec des personnes ou des faits existant ou ayant existé ne serait que pure coïncidence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ourworldis.free.fr/?pmv_pid=719
Nebuleuz
Jeune Padawan


Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 22/08/2005

MessageSujet: Re: Peut-on être trop libre ?   Sam 10 Sep - 0:33

Loin de moi l'idée de vouloir me la jouer philosophe mais il est important dans ce contexte de définir le terme "liberté". Tu as l'air de rapporté ce terme a l'argent et au pourvoir. Liberté dans l'absolu c'est ne pas dependre de.............bien au contraire. Donc a partir de ce constat tout est biaisé. L'homme, dans l'absolu toujours, ne peut etre libre car dans ttes les circonstances il depend de qqchose que ce soit l'argent les femmes le sexe la mode les fringues le net l'air sa mere.................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Last Equinoxx
Administrateur, Dictateur orthographique et archéologue postal
avatar

Nombre de messages : 1252
Date d'inscription : 20/07/2005

MessageSujet: Re: Peut-on être trop libre ?   Sam 10 Sep - 3:21

Je sais bien que la liberté absolue n'existe pas, ça reviendrait à être Dieu. Mais avouons que dans notre misérable humanité, une certaine aisance financière offre quelques libertés. C'est pour ça que j'ai parlé d'argent.
J'ai aussi parlé de pouvoirs "surnaturels" pour élargir l'horizon, pour parler d'une liberté que personne d'autre ne peut avoir, et non pécunière.

Je considère la liberté non pas comme une forme d'indépendance mais comme la capacité d'agir selon son désir. J'estime donc que l'argent est un amplificateur de libertés alors que dans ta vision de la liberté, c'est une chaîne supplémentaire qui nous attache (ce que je comprends). Mais il faut bien avouer qu'être très riche facilite grandement la vie, non ?

Mais la question n'est pas "la liberté absolue existe-t-elle ?" (la réponse est clairement non) mais "peut-on être trop libre ?" au sens "trop de liberté pourrit-il forcément n'importe quel humain ?" (du moins, c'est comme ça que je me la pose).

Et ne nous arrêtons pas aux considérations pécunières. Le savoir rend libre aussi, ainsi que les responsabilités hiérarchiques (bien qu'il faille bien souvent rendre des compte à quelqu'un d'autre dans ce cas). On peut même pousser la réflexion sur les mondes dont nous parlons dans les autres rubriques (comics, BD, manga) comme j'ai commencé à le faire en parlant de Superman.

_________________
L'histoire décrite dans cette oeuvre est une fiction. Toute ressemblance avec des personnes ou des faits existant ou ayant existé ne serait que pure coïncidence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ourworldis.free.fr/?pmv_pid=719
Swoo
L'éternel aux deux lames administrantes
avatar

Nombre de messages : 625
Localisation : Dans les meilleurs et dans les pires coins de l'univers à la recherche de pouvoirs supplémentaires
Date d'inscription : 20/07/2005

MessageSujet: Re: Peut-on être trop libre ?   Lun 26 Sep - 23:59

Pour moi la liberté se définit plutôt comme Last l'a mentionné, libre de faire ce qui nous satisfait et donc joyeux, mais comme l'homme est complexe, la liberté l'est aussi. En effet, parfois une personne n'arrive pas à se sentir bien et libre car elle s'emprisonne elle même dans ses peurs, ses angoisses ou dans ses souvenirs. Donc la liberté est, à mon avis, plus un état d'esprit qu'un mode de vie. On peut être riche et emprisonné (pas seulement physiquement, donc) et là l'argent ne peut pas toujours aider, ni même le pouvoir, à part lorsqu'on a besoin d'un bon psy oops
Pour en revenir à l'exemple de Superman, bien qu'il soit libre de faire ce qu'il souhaite et que très peu de personnes dans son univers puissent se vanter de pouvoir le combattre à armes égales, il s'autofixe inconsciemment des règles de conduite qui parfois réduisent sa liberté. Par exemple, il a mis un point d'honneur à ne tuer personne, que cette personne soit mauvaise ou pas. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il a inconsciemment peur de ses propres pouvoirs est de ce qu'il peut faire avec.

_________________
J'aimerais terminer sur un message d'espoir. Je n'en ai pas. En échange, est-ce que deux messages de désespoir vous iraient ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lantredesw.free.fr
Nebuleuz
Jeune Padawan


Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 22/08/2005

MessageSujet: Re: Peut-on être trop libre ?   Mer 28 Sep - 17:59

Au vue des divers posts il y a le terme Bonheur qui revient souvent ( implicitement comme explicitement). Alors j'ai une question : La liberté rime-t-elle avec bonheur?

Mon point de vue sur la question : La liberté, quelle qu'elle soit, est une utopie. La liberté est un mythe, juste un leitmotiv que les peuples scandent au fil du temps. On ne peut pas ni se defaire : de sa conscience, de l'aspect matériel, des choses, des gens etc etc etc ........ Donc pour moi le terme de liberté est un terme biaisé à redéfinir qui a lontemps été surestimé de tous. Et le bonheur alors.......... j'ai pas encore de théorie bien definie j'y ai pas encore réfléchi...........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kineko
Disciple posteur
avatar

Nombre de messages : 188
Age : 30
Localisation : Loin...
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: Peut-on être trop libre ?   Ven 9 Juin - 22:48

Pour moi, on ne peut pas être trop libre puisqu'on se met des barrières (surtout morales). Chaque individu a des barrières plus ou moins différentes et je pense que cela varie en fonction de l'éducation et du vécu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dämonfuchs
Jeune Padawan
avatar

Nombre de messages : 58
Localisation : La Terre
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Peut-on être trop libre ?   Jeu 19 Juin - 19:18

Last Equinoxx a écrit:
"trop de liberté pourrit-il forcément n'importe quel humain ?"
La liberté est un pouvoir, et on dit que le pouvoir corrompt. Alors je pense qu'effectivement, trop de liberté finit par "pourrir" n'importe qui (sauf les jedis). Les limites imposées par la société ou à soi-même, si elles sont raisonnables, agissent plus comme un tuteur à notre conscience que comme des chaînes donc si elles disparaissent, on peut perdre nos repères.

Nebuleuz a écrit:
Au vue des divers posts il y a le terme Bonheur qui revient souvent ( implicitement comme explicitement). Alors j'ai une question : La liberté rime-t-elle avec bonheur?
Pour moi, la liberté, c'est surtout la possibilité de choisir selon son désir. Et tout choix implique une responsabilité pour laquelle on n'est pas toujours préparé. On peut donc penser qu'il est difficile d'être heureux si l'on doit répondre des conséquences de nos décisions (ou les subir). Nombre de gens se sentent plus heureux si d'autres personnes prennent les décisions à leur place (il y aurait moins de sectes sinon).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Peut-on être trop libre ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Peut-on être trop libre ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Créer ses brushes [photoshop]
» Video de la GO chronomètre zéro reset.
» La liberté à travers les entraves ?
» Bande thermique echappement
» [TV] On peut avoir quoi avec WAPSFR uniquement ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Phorum !!!! :: Discussions diverses et variées :: Philosophie, prises de tête & maux de crâne-
Sauter vers: