Le Phorum !!!!

Entrez dans le vaste univers des OniKami
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Saez

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elionange
Petit scarabée
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 30
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Saez   Mer 17 Aoû - 20:13

Biographie :

Saez pousse son premier cri le 1° août 1977. Neuf ans plus tard, Saez entre au conservatoire, apprend le piano et étudie assidûment le solfège, jusqu'à développer une oreille absolue. Mais le classicisme a ses limites, le gamin déplore l'absence d'espace laissé à la composition, il préfère se mettre à la guitare, en autodidacte cette fois. Le ver s'immisce irrémédiablement dans le fruit défendu, les temps changent.

Depuis, l'évolution musicale de cet auteur-compositeur lumineux a toujours été en perpétuel décalage. Provocateur torturé, romantique hanté par la mort, portrait crashé d'une jeunesse sans repère, abîmée, immolée sur l'autel de l'uniformisation. Sur le toboggan d'une voix aux multiples octaves, Saez envisage la force du rock comme un vecteur expressionniste, nourrisseur de rêves.
Ses textes lui ressemblent, tranchants comme la faux de la mort, ses décibels sont rebelles et sa gueule d'amour crache autant de venin qu'elle fait tourner les têtes. Simple, innocent et frais, Saez traîne sa dégaine de sale gosse effronté. Il se met en avant pour exister, s'impose de lui-même et, finalement, emmerde tout le monde. Il aime prendre des risques, faire croire qu'il va déraper pour mieux se rattraper, prêcher le vrai pour dénicher le faux. On le croit sombre, mais sa lumière est polaire. On le voudrait glamour, mais ses reflets sont métalliques. Il est Saez et personne d'autre, un artiste bombardé d'émotions qui, à lui seul, parvient à sonner comme un groupe.

En 1996, Saez décide d'affronter son destin et descend à Paris où il y rencontre William Sheller, signe chez Island et délivre trois ans plus tard son tout premier album. Jours Etranges, manifeste flamboyant évoquant les affres d'un millénaire en pleine implosion :
« Comme un soleil de fin de siècle/Qui se couche entre tes bras » ("Jours Etranges "), « Voici venue la fin des siècles/Et l'injustice court toujours/A pleine rue ça crie les appels au secours/Mais aujourd'hui le peuple est bien soumis/Violence, puissance, inconscience/Entrer dans le monde de l'intolérance/Et ça fait de l'audience pour le peuple de France ». ("Sauver cette etoile").

Saez assure l'ensemble des guitares bruitistes et des claviers intimistes d'un disque hors du commun, réalisé par Marcus Bell et Jean-Daniel Glorioso, mixé en partie sous la houlette de Ron St. Germain.

Au fil de chansons poignantes et percutantes, Saez souffle le chaud et froid, alternant poésie pure (« Le soleil et la mer/Se marient devant nous/Comme une croix au ciel/Nos vies sont à genoux/Mais nos coeurs ont des ailes »), humour corrosif (« Même plus envie de baiser mon chien/Depuis que t'es plus dans mon lit/J'ai plus que des balles à me tirer »), et révolte contre l'absurde (« Encore une soirée où la jeunesse France/Encore elle va bien s'amuser dans cet état d'urgence/Alors elle va danser, faire semblant d'exister/Qui sait si l'on ferme les yeux, on vivra vieux »).
Et ce premier CD d'une star en herbe va exploser comme LA révélation rock du printemps 2000. “Jeune et con”, ouverture magistrale à base de guitares martelées et de textes assassins . Fil conducteur de “Jours étranges”, la révolte enflamme les chansons de Saez.
Il est temps pour Damien de se téléporter sur scène et d'aller à la rencontre de son public, ce qu'il fait durant six mois dans le cadre d'une tournée qui sillonne l'Hexagone et passe également par la Suisse, la Belgique et l'Italie. L'occasion pour Damien de vérifier que le phénomène Saez est en marche : des milliers de fans connaissent et chantent les paroles de ses chansons par cœur. La "Saezmania" bat son plein et pour ce petit prince subversif, insoumis, insolent, teigneux et jusqu'au-boutiste, cette communion signifie "Allons à la guerre en chantant !" Malgré de très nombreuses annulations, la tournée est une grande réussite. Celle-ci débutera avec les compagnons d'enregistrement et se finira avec ceux d'enfance, Antoine et Franck rejoignant Damien pour une fin de tournée acoustique suite à l'eclatement du groupe. L'avenir de Saez était en jeu ... il fallait rebondir.


Cette première grande étape passée, Damien se remet à composer. Dans cette optique, il entre en studio pour l'enregistrement de Katagena, morceau composé de six titres, que l'auteur qualifiera de "vraie musique, sans aucune prétention, sans formatage, sans normes, sans morales" intitulés connection, introduction, neige à varsovie, l'envol, la liberté, la chute. Katagena sort dans l'ombre, disponible à titre gratuit en téléchargement sur internet. Damien remercie tout ceux qui lui ont permis de franchir ce palier.

Après avoir publié A ton nom aux éditions Actes Sud , Saez nous offre en Mars 2002 God blesse, double album, fruit de plus d'un an de travail forcené en studio. Véritable voyage intérieur, God blesse explore un vaste horizon musical où se conjuguent rock lycéen, ballades s'inscrivant dans la grande tradition de la chanson française, techno hardcore, ambiances psychédéliques et thèmes emprunts d'un classicisme rigoureux. God Blesse est un album sombre au réaliste indescriptible.

Enregistré sous la houlette de Théo Miller, God blesse regroupe des musiciens aussi divers que James Eller, Jérôme Godet et Chris Taylor à la basse, Maxime Garoute et Clive Deamer à la batterie, Franck Phan à la guitareégalement co-compositeur de "Solution", "Sexe" et "Light The Way"), ou encore Martin Jenkins à la programmation. Confiés à Eumir Deodato, les luxuriants arrangements de cordes furent enregistrés par Wayne Wilkins.
De son côté, outre le chant, Damien assure l'ensemble des guitares et l'intégralité des claviers, dont de poignantes parties de piano prouvant que les neuf années passées au conservatoire furent particulièrement bénéfiques.
Soufflant le chaud et le froid, entre néo-romantisme ("So Gorgeous") et pornographie ("'Sexe"), révolte contestataire ("Solution", "J'veux du nucléaire") et poésie pure ("Saint-Pétersbourg", "Les hommes", "Menacés mais libres", "Les Condamnés"), l'ensemble s'achevant somptueusement dans le surréalisme exacerbé de "Voici la mort", Damien Saez radicalise son propos, dénonce la mondialisation, le pouvoir de l'argent, la haine, la violence, la guerre, et signe ici son projet le plus ambitieux, le plus flamboyant et le plus torturé, à l'image d'une génération dont les rêves semblent condamnés à errer entre le sens des mots et l'essence des notes, faisant de God blesse un précieux recueil à l'intention d'une jeunesse déracinée.

Cette période est propice aux engagements puisque Damien décide de participer à la création de la bande originale du film "Femme Fatale" de Brian De Palma (sorti dans les salles en 2003) et s'investit dans l'enregistrement d'un titre "La prière", qui fera beaucoup parlé, dans le cadre d'une compilation en hommage à Georges Brassens.

Puis il y eu ce fameux 21 Avril 2002 peu avant l'heure du repas où l'horreur nous a brulé les yeux. Damien Saez ne peut rester insensible et décide de se mobiliser ... l'urgence est de rigueur et pas moins de deux jours après ce boulversement politique sort gratuitement sur les ondes et internet le titre " Fils de France" qui portera le peuple de france durant cette campagne pour la liberté.
Cette rebondissante année 2002 n'a guère fini d'offrir de belles surprises à la communauté Saezienne. Oui communauté saezienne puisque s'est crée un veritable mouvement autour de l'artiste. Le groupe ayant inauguré la tournée par un concert mythique au réservoir pour l'emission Music Planet2Night en Février 2002, que l'on peut qualifier d'avant première de l'album , repart sur les routes pour offrir encore plus qu'il n'avait offert lors de la précedante tournée. Saez a changé, il a accepté l'idée d'un don total de lui-même, d'une façon beaucoup plus extrémiste. Saez a atteint la maturité .


Après de longs mois d'ecriture et d'enregistrement, notamment au studio Livingston de Londres, sort DEBBIE, le troisième album du groupe.

Discographie :

Debbie - Album CD - 2004 :

-Debbie
-En travers les néons
-Céleste
-Marie ou Marilyn colors
-J'hallucine
-Autour de moi les fous
-Dans le bleu de l'absinthe
-Comme une ombre colors
-Marta
-Clandestins
-Tu y crois

God Blesse - Double album CD - 2002 :

-J'veux du nucléaire colors
-Solution
-So gorgeous colors
-No place for us
-Light the way - Interlune
-Isn't it love 2
-Sexe colors
-W T C
-J'veux qu'on baise sur ma tombe colors
-Route 666
-Ice cream trip on an acid van
-Thème 2 - partie 1
-Be my princess
-Perfect world
-Thème 2 - partie 2
-Light the way
-Thème 1 - intro
-Thème 1
-Isn't it love 1
-Les condamnés
-A ton nom colors
-Saint Petersbourg colors
-Massoud
-Les hommes
-Usé
-Voici la mort - intro
-Voici la mort colors
-Silence
-Menacés mais libres

Jours étranges - Album CD - 1999 :

-Jeune et con colors
-Sauver cette étoile colors
-Jours étranges colors
-J'veux m'en aller colors
-Hallelujah colors
-Crépuscule colors
-Soleil 2000
-Amandine II
-Rock'n'roll Star
-My Funny Valentine
-Montée là-haut colors
-Petit princecolors


Dernière édition par le Jeu 1 Déc - 22:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marmotte-detoile.skyblog.com
Lorvolen
Seigneur ténébreux des limbes infinies
avatar

Nombre de messages : 566
Localisation : Dans la noirceur de votre coeur
Date d'inscription : 19/07/2005

MessageSujet: Re: Saez   Mer 17 Aoû - 20:21

Bon alors, j'aime bien Saez, mais je déconseille tout de même cet artiste à tous les dépressifs et à tous les suicidaires, parce que dès que j'écoute ses chansons, j'ai le moral qui descend en flèche. Y'a de quoi prendre une corde et aller se pendre... donc si en plus vous avez des prédispositions à voir la vie en noir, ça ne va pas vous arranger lol

_________________
Et je te montrerai quelque chose qui n'est
Ni ton ombre au matin marchant derrière toi,
Ni ton ombre le soir surgie à ta rencontre,
Je te montrerai ton effroi dans une poignée de poussière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Magnusius.free.fr
Elionange
Petit scarabée
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 30
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Saez   Mer 17 Aoû - 20:33

Chacun a sa façon de voir les choses. Perso, quand j'écoute Saez ça me fait pas descendre le moral (à part "St Petersbourg" et "Je veux qu'on baise sur ma tombe").
Peut-être que tu es plus touché par ses textes que d'autres le sont...
En tout cas, je le conseille à tout le monde, ses textes sont sublimes, et il y a une part de vérité dans toutes ses chansons. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marmotte-detoile.skyblog.com
Sipirnos
Administrateur : Le seigneur fou à l'âme brûlante
avatar

Nombre de messages : 638
Localisation : Ici et là... je déambule je fais des bulles...
Date d'inscription : 20/07/2005

MessageSujet: Re: Saez   Mer 17 Aoû - 20:48

J'aime bien Saez. Comme le fait si bien remarquer Lorvolen, les textes de cet artiste ne sont pas très joyeux ^^.
J'ai un album (que Lorvolen m'a confisqué à une époque d'ailleurs), c'est "jours étranges".

Mes titres préférés sont :
(tous disques confondus)
- Jeune et con
- Sauver cette étoiles
- J'veux qu'on baise sur ma tombe (surtout la seconde partie)
- Amandine II
- Petit prince
- À ton nom
- Crépuscule
- Usé

Et il me semble que c'est tout ; par contre, la chanson "Sexe", je ne l'aime vraiment pas du tout (à vrai dire le bon mot c'est "déteste" ^^).

_________________
Loin dans l'ombre regardant, je me tins longtemps à douter, m'étonner et craindre,
à rêver des rêves qu'aucun mortel n'avait osé rêver encore.
Spiderman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hundredsouls.free.fr
Elionange
Petit scarabée
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 30
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Saez   Mer 17 Aoû - 21:50

Oui ils ne sont pas très joyeux mais c'est pas pour autant qu'ils vont pousser au suicide.
La seconde partie de "Je veux qu'on baise sur ma tombe" est magnifique, et la chanson "Sexe", et bien je la trouve très bien aussi, elle bouge bien, et en concert on peut voir les gens "hystériques" à l'écoute de cette chanson... geek
Saez assure vraiment sur scène... thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marmotte-detoile.skyblog.com
Swoo
L'éternel aux deux lames administrantes
avatar

Nombre de messages : 625
Localisation : Dans les meilleurs et dans les pires coins de l'univers à la recherche de pouvoirs supplémentaires
Date d'inscription : 20/07/2005

MessageSujet: Re: Saez   Mer 17 Aoû - 22:12

Je suis pas super fan de ce chanteur.
À part quelques chansons que je trouve sympa.
En fait, c'est surtout la voix du chanteur qui me rebute un peu.

Pour les chansons que j'aime bien, ce sont :
- Jeune et con
- Sauver cette étoile
- Debbie
- Fils de France

Et c'est tout, oui ça fait pas beaucoup oops

_________________
J'aimerais terminer sur un message d'espoir. Je n'en ai pas. En échange, est-ce que deux messages de désespoir vous iraient ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lantredesw.free.fr
Elionange
Petit scarabée
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 30
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Saez   Mer 17 Aoû - 22:20

qui te rebute un peu ? pourquoi ça ? Se Taire
perso je trouve que sa voix va bien avec ses chansons ...




::.. Damien Saez => J'Veux Qu'On Baise Sur Ma Tombe ..::


A la lumière obscure
Je te croise enfin
Oh Dieu que tu es belle
Toi la seule, toi l'ultime
Entre les hommes
Egalité
S'il te plaît prends ma main
Ne te fais plus attendre
Il est temps de s'éstreindre
Il est temps de s'éstreindre
Une dernière cigarette

Les guerriers de la route avaient pourtant prédit
La mort ou la naissance
Ca dépend du coeur
Au soleil qui s'incline
Allez finissons en
Et laissons s'accomplir le firmament
Plongé dans l'infini dans le gouffre sacré
De Katarzyna
Me noyer à jamais
Et puis quitter ce monde sans pudeur ni morale

J'veux qu'on baise sur ma tombe

Que la grâce s'accomplisse
Immortelle jouissance
Que les femme s'unissent dans un parfait accord
Rien que pour un instant

L'éphémère devienne
Eternité

J'aurais aimé t'aimer
Comme on aime le soleil
Te dire que le monde est beau
Que c'est beau d'aimer
J'aurais aimer t'écrire
Le plus beau des poèmes
Et construire un empire
Juste pour ton sourire
Devenir le soleil
Pour sécher tes sanglots
Et faire battre le ciel
Pour un futur plus beau
Mais c'est plus fort que moi
Tu vois je n'y peux rien
Ce monde n'est pas pour moi
Ce monde n'est pas le mien

Au revoir mes amis
Au revoir mes frères
Au revoir mon pays
A nous deux la lumière
Au revoir Franckie
Au revoir mes printemps
Au revoir pauvre monde
A nous deux satan
Au revoir mes amis
Au revoir mes frères
Au revoir mon pays
A nous deux la lumière
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marmotte-detoile.skyblog.com
Nebuleuz
Jeune Padawan


Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 22/08/2005

MessageSujet: Re: Saez   Lun 22 Aoû - 23:43

Censure

Saez.........................Saez, l'enfant terrible Saez.
On a tous eu une période Saez, pour ma part ça a été au lycée. C'est le "jeune et con" qui m'avait converti à sa musique nasillarde à la limite de la pleurnicherie.
Puis " les hommes" avait fini par m'achever.
Mais Dieu merci, j'en suis sortie. C'est le chanteur le plus dépressif et plaintif de sa génération, son CD devrait offrir une boite de Prozac.

Bon avouons-le, entre 2 gémissements les morceaux restent pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Last Equinoxx
Administrateur, Dictateur orthographique et archéologue postal
avatar

Nombre de messages : 1252
Date d'inscription : 20/07/2005

MessageSujet: Re: Saez   Lun 14 Jan - 22:20

Tenez, j'ai réécouté un peu de Saez cette après-midi et je me suis dit que j'allais remonter un des plus vieux sujets du Phorum (il était tout au fond de cette partie, figurez-vous ; il a presque 2 ans et demi, si je me trompe pas...). Surtout que j'y avais pas répondu.

Je ne suis pas un fan absolu de Saez, j'aime bien mais je trouve certaines de ses chansons moins intéressantes (à cause de paroles un peu trop crues [Sexe, par exemple] ou un rythme auquel j'accroche moins [là, j'ai pas de titre qui me revient]). Enfin bon, dans l'ensemble, j'apprécie. Pour ce qui est des titres que je préfère, ce sont :
- Jeune et con
- Sauver cette étoile
- Debbie
- Fils de France
- St-Petersbourg
Les 2/3 faut pas les écouter quand tu déprimes sinon tu sautes, mais bon... Et puis y'a plein de titres que je connais pas (c'est pour ça que j'ai pas réagi au début, mais parti comme c'est je les entendrai pas avant longtemps).

Sinon, je me suis dit qu'il pourrait y avoir 2-3 adresses susceptibles de vous intéresser :
http://www.saezworld.com/ (site officiel, y'a qqs trucs à télécharger mais méfiez-vous, y'a aussi bcp de simples extraits - C'est de là qu'Elionange a pris la bio... Ouh, c'est pas bien de pas citer ses sources Razz )
http://www.myspace.com/saez (son myspace, avec qqs titres récents, encore un peu pour se tailler les veines^^; )

_________________
L'histoire décrite dans cette oeuvre est une fiction. Toute ressemblance avec des personnes ou des faits existant ou ayant existé ne serait que pure coïncidence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ourworldis.free.fr/?pmv_pid=719
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Saez   

Revenir en haut Aller en bas
 
Saez
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saez il y a ton sourire
» saez (toujours) MARIE
» Damien SAEZ
» Damien SAEZ
» ALCOOLIQUE FÉLICITÉ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Phorum !!!! :: Musique :: Rock/Punk/Hard-
Sauter vers: